Attention aux arnaques sur Internet... Voici les plus populaires!

Partagez sur les réseaux sociaux

Le 4 mars 2016 Par Richard DesRochers
Parmi les fraudes les plus répandues au pays : les imitations de courriels de l’Agence du revenu du Canada, imitation des banques et les fausses identités sur les sites de rencontres.
 
Vous avez certainement été témoins de courriels frauduleux, demandes de prêts dans les commentaires de vos postings, demandes de rencontres dans votre profil personnel, pseudo emplois, fausses demandes de renseignements par le gouvernement ou par la banque. Ce n’est pas les idées qui manquent pour les fraudeurs, à croire qu’ils devraient vraiment penser à ouvrir une agence de publicité légitime plutôt que de dépenser leur énergie à frauder les pauvres gens, ils feraient plus d’argent.
 
Cependant, plusieurs se font encore prendre dans un moment de moindre vigilance. Souvent les nouveaux arrivants, moins aux faits de nos lois et règlements ou les plus démunis se font prendre. Or, c’est l’affaire de tous de dénoncer sans relâche les fraudeurs de ce monde.
 
 
L’extorsion
 
Courriels d’hameçonnage et appels téléphoniques menaçants de l’Agence du revenu du Canada. Perte de 2,9 millions de dollars.
 
Méthode : Vous recevez dans votre boîte de messagerie un courriel ayant l’apparence officielle d’une communication de l’Agence du revenu du Canada vous menaçant d’emprisonnement ou d’expulsion si vous ne fournissiez pas les informations personnelles demandées.
 
Conseil : Partez à rire, foncez les sourcils et dénoncez le courriel pour protéger les autres et supprimez le courriel.
 
 
 
Les peines d’amour
 
Fausse identité ou « catfishing ». Perte de plus de 15 millions de dollars.
 
Méthode : L’hameçonnage est l’appropriation d’identité d’une personne dans le but de voler ses renseignements personnels et de faire du piratage d’identité. La victime reçoit généralement un courriel où le pirate conduit fréquemment l’internaute vers un site Web frauduleux. La personne est alors invitée à fournir des informations personnelles, telles qu’un numéro de compte ou un mot de passe. 
 
Conseil : Évitez de donner ce type d’information si elle est sollicitée. Contactez plutôt l’institution qui en fait la demande pour vous assurer de la démarche.
 
 
Les prix gagnés
 
Faux gains à la loterie. Perte de 6,6 millions de dollars.
 
Méthode : Sollicités au téléphone, par courriel et dans les médias sociaux, les Canadiens se font annoncer qu’ils ont remporté un gros lot ou un prix important. Ils doivent d’abord payer des frais initiaux pour récolter leur prix qui ne leur sera jamais remis.
 
Conseil : Les appels non sollicités vous informant que vous avez gagné un gros lot sont frauduleux. La seule façon de participer à une loterie à l’étranger est de vous rendre dans le pays visé et d’acheter un billet en personne. Un billet de loterie ne peut pas être acheté en votre nom.
 
 
Les finances
 
Fraude en matière d’investissements. Perte de 6 millions de dollars.
 
Méthode : Les escrocs suivent les nouvelles et les tendances économiques. « Ils se servent souvent des gros titres à leur avantage », a déclaré Bill Rice, président des ACVM et président-directeur général de l’Alberta Securities Commission. Ils attirent les investisseurs en leur offrant la possibilité de se protéger contre l’incertitude économique ou d’être parmi les premiers à investir dans de nouvelles technologies qui se révèlent être fausses ou exagérées. 
 
Conseil : Les investisseurs devraient toujours s’assurer que le conseiller et la société qui l’emploie sont inscrits. Ils peuvent vérifier l’inscription en ligne au moyen du Moteur de recherche national de renseignements sur l’inscription des Autorités canadiennes en valeurs mobilières.
 
Pour en savoir plus : autorites-valeurs-mobilieres.ca
 
 
L’emploi
 
Transfert d’argent ou paiement de frais administratifs à une entreprise frauduleuse. Perte de 3,9 millions de dollars.
 
Méthode : Tout commence par une offre d’emploi visible sur un site de petites annonces sur Internet. Une société basée à l’étranger cherche à embaucher une personne pour effectuer un travail à domicile. Il existe alors 2 grandes variantes à cette escroquerie qui portent sur le type de poste proposé.
  • Emploi de réception et réexpédition de colis
  • Emploi d’intermédiaire financier (encaissement de chèque et renvoi d’argent)
 
Conseil : Évitez tous les transferts d’argent, de colis ou autres. Cherchez un vrai travail. Quand c’est trop facile ou trop beau, c’est souvent de la fraude.
 
Il y a beaucoup d’autres fraudes sur Internet ou dans Facebook. Un autre article pourrait bientôt apparaître sur votre fil de nouvelles. En espérant que vous allez partager cet article avec le plus de gens possible, parce que dénoncer la fraude, c’est l’affaire de tous.